Mardi 6 mars 2 06 /03 /Mars 07:09

Ce lundi 5 mars, une bien triste nouvelle est tombée... Yvan delporte nous a quitté :-(

 

Voici le communiqué de presse de Dupuis :

Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer le décès d’Yvan Delporte, rédacteur en chef mythique du journal Spirou et véritable monument de la bande dessinée, ce lundi 5 mars 2007.

 

 

 

Personnalité hors du commun, il était l’un de ces personnages qui permettent à la bande dessinée d’évoluer et de franchir des caps importants de son histoire. Yvan Delporte aura profondément marqué, durant un demi-siècle, des générations entières d’auteurs et de lecteurs de BD par sa créativité et une imagination qui ne l’auront jamais quitté. Les auteurs le lui ont bien rendu : la silhouette un peu voûtée à la barbe kilométrique, portant des disques de jazz (l’une de ses nombreuses passions), se retrouve rapidement dans nombre de cases de bande dessinée.

 

 

 

C’était un dynamiteur d’idées reçues, cherchant sans cesse à innover, révolutionner, surprendre, s’écarter des conventions et de la banalité. Son côté contestataire lui permettait de tout oser : « son » journal, il l’a fait à son image, provocateur et farfelu.

 

 

 

Plus tard, il reviendra par la petite porte, avec un supplément pirate inséré au journal Spirou et réalisé, avec Franquin, dans les caves des Editions Dupuis. Ce fut « Le Trombone Illustré ». Celui-ci eut l’effet d’une bombe sur les auteurs, qui pouvaient y sortir des carcans contraignants de la bande dessinée classique pour enfin s’exprimer librement… ou simplement se défouler.

 

 

 

Yvan Delporte était un découvreur de talents, un vrai passionné qui consacra toute sa vie à la défense des auteurs de bande dessinée, qu’il appelait « ses copains » —car, avec lui, les obstacles entre générations étaient bannis. Plutôt que de rester attaché à la nostalgie des grands auteurs dont il était l’intime, il ne cessait de donner des coups de pouce aux jeunes, toujours ébloui par l’évolution des graphismes, émerveillé comme un enfant lorsqu’on lui présentait un jeune talent innovateur.

 

 

 

Malgré la maladie qui le tenaillait depuis des mois, il était resté très actif. Il continuait à chanter dans le « Boys Band (Dessinée) », avec une équipe d’auteurs musiciens de toutes générations. Il préparait un livre de portraits de personnages de bande dessinée célèbres avec Frank Pé et, pour Spirou, un numéro spécial du « Trombone Illustré » pour le trentième anniversaire du mythique journal. Enfin, avec son sens bien connu de l’humour et de la dérision, il avait entamé avec la Rédaction du journal Spirou un numéro spécial consacré… à sa nécrologie. La maladie ne lui a malheureusement pas permis de mener à terme ces divers projets.

 

 

 

La Rédaction lui rendra hommage dans le numéro 3599 du 4 avril 2007.

Un forum d'hommages en textes et en images est accessible sur http://www.spirou.com/hommage_delporte/index.php

Par Tony Lariviere - Publié dans : lagrandeourse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés